Politique, médias, sociétés

Des industries culturelles aux technologies de l’esprit

Dans un texte de 1990 intitulé « Vers une ère post-média », Félix Guattari s’interrogeait sur les évolutions des technologies médiatiques : la jonction entre la télévision, la télématique et l’informatique devait selon lui conduire à un renversement des pratiques, permettant aux récepteurs passifs de se réapproprier les « machines d’information, de communication, d’intelligence, d’art et de culture » et de renverser ainsi le « pouvoir mass-médiatique ». Trente ans plus tard, force est de constater que les « pratiques moléculaires alternatives » alors anticipées par Guattari n’ont pas suffi.

Affiche publicitaire pour le cinématographe Lumière, Marcellin Auzolle, 1896.

À « l’ère post-média » s’est en effet substituée « l’ère post-vérité » : si le « pouvoir mass-médiatique » des industries culturelles audiovisuelles a été perturbé, il semble néanmoins avoir laissé sa place aux fake news et à la « désinformation » généralisée. L’internet des plateformes, des réseaux sociaux et des applications, qui ont succédé à l’informatique et à la télématique, semblent aujourd’hui accentuer la polarisation des opinions et la violence des affrontements, au lieu de permettre la controverse et le débat argumenté, caractéristiques de l’activité scientifiques comme de la vie démocratique des sociétés.

Pour éviter les effets nocifs de l’économie des données et de l’exploitation des attentions sur les pratiques démocratiques, il semble aujourd’hui nécessaire de renouer avec les projets de ré-appropriation médiatique formulés dans les années 1990, en tirant profit des potentialités contributives des technologies numériques. Une telle perspective implique de repenser le fonctionnement et les modèles économiques des plateformes, afin d’intégrer dans leur design même des fonctionnalités d’annotation, d’interprétation et de délibération, qui permettent de partager des savoirs et de confronter des points de vues, et non seulement de diffuser des informations ou de suivre des opinions. L’enjeu de l’ « ère post-vérité » consiste peut-être moins à contrôler les contenus qu’à concevoir et développer des réseaux vraiment sociaux, sans lesquels aucune puissance politique ne peut émerger.

En savoir plus…

Ressources

a.

F. Guattari, « Vers une ère post-média », 1990 (revue Chimères)
P. Bourdieu, « Le champ journalistique et la télévision », Collège de France, 1996.
B. Stiegler, « Les écrans et la jeunesse », Parlons d’Images Conférence #5, Pôle Images Magelis, Cité internationale de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême 2011.
Y. Hui et H. Alpin, « Collective individuation. The future of social web », 2013.
B. Stiegler, « Le massacre des innocents : pharmacologie des écrans », Edupax, Paris, 2014.
B. Stiegler, « La télécratie contre la démocratie », 2015.
B. Stiegler, « Le web peut toujours être une plateforme pour le bien public », Vents contraires, 2015.
B. Stiegler, « Le blues du net », Émission Histoires Vivantes, Radiotélévision Suisse, 2016.
G. Longo, « Complexité, science, démocratie », MEGAchip, Democrazia nella comunicazione, 2016.
G. Shullenberger, « Mimesis, violence and Facebook », Cyborgology, 2016.
L. Favier, Dopamine, websérie ARTE, 2017.
I. Galligo, C. Collomb, F. Pais, « Les algorithmes du désir : enquête sur le design libidinal de Tinder », Sciences du design n°4, 2017.
G. Moore, « The pharmacology of addiction », Parrhesia n°29, 2018.
G. Shullenberger, « Human sacrifice and the digital business model », Tablet Mag, 2020.
A. Alombert, I. Galligo, M. Krzyskawski, « De l’ère post-média à l’ère post-vérité », Séminaire Bifurquer, 2020.
A. Alombert, « Des industries culturelles aux technologies de l’esprit », 2021.
A. Alombert, « Dans un monde numérique, comment réinventer le débat démocratique ? », The Conversation, 2021.
S. Woillet, “Les médias, la sphère publique et le conflit”, Le vent se lève, 2021.
A. Alombert, “Panser  les écrans et les esprits : attentions et éducations dans le milieu numérique”, The Conversation, 2021.
A. Alombert, “L’écrit, l’écran, l’esprit : peanser la réflexivité dans le milieu numérique”, Revue TK-21, 2021.
“Votre attention s’il vous plaît ! Quels leviers face à l’économie de l’attention ?”, Conseil National du Numérique, 2022.
Table Ronde Assises de l’Attention 2022 – “Comment protéger les jeunes face aux réseaux sociaux ?”, avril 2022.
“Pour une fabrique populaire de l’information à l’époque de la post-vérité.”, Cahiers COSTECH, n°6, juin 2022.